L’équipe de Toulon ne compte pas se laisser faire et voir comment son trophée va dans les mains d’un autre club. Ils seront dans la bataille jusqu’au bout. Mais comme en 2013, les Toulonnais  se sont qualifiés pour la finale de la coupe d’Europe de rugby. Dimanche, au stade Vélodrome de Marseille, les coéquipiers de Jonny Wilkinson ont battu les irlandais du Munster (24-16), en demi-finale de la H Cup.

Coupe d'Europe de rugby

Les Toulonnais ont ainsi gagné le droit de défendre leur titre le samedi 24 mai, à Cardiff, face aux Anglais des Saracens, vainqueur samedi de Clermont (46-6). Une fois de plus, l’anglais Jonny Wilkinson a été le fameux grand artisan de la victoire varoise en inscrivant 21 des 24 points de son équipe grâce à six pénalités réussies et un drop. Delon Armitage a pour sa part réussi une pénalité lointaine.

L’équipe de Toulon tentera de conserver son titre, ce que seuls quelques clubs ont réussi à le faire lors des 18 dernières éditions : Leicester en 2001 et 2002 et le Leinster en 2011 et 2012. Le club varois est le troisième club français à atteindre deux fois de suite la finale après Brive entre 1997 et 1998, et le Stade toulousain dans les années (2003, 2004, 2005). Toutes les compétitions confondues, les Toulonnais disputeront leur cinquième finale en trois ans seulement. Mais, celle-ci aura un véritable parfum particulier puisque les Toulonnais avaient écarté les Saracens en demi-finale à Twickenham l’an dernier. Jonny Wilkinson, auteur des 24 points de son équipe, avait été leur bourreau.

La retraite de Wilko qui aura 35 ans après la finale, reste pour l’instant un sujet tabou. Mais les derniers matches de la saison ressemblent fort à ses derniers défis. Pour y parvenir, il va falloir travailler très dur si vraiment, ce titre est encore important pour ce club. Même si la tâche sera difficile, le coach du top de Toulon, a prévu user d’une autre procédure afin d’arracher la victoire entre les mains de son adversaire. Pour lui, il va falloir revoir tout le schéma tactique. Pour preuve, il a rappelé que son banc de touche en termes de remplaçants est en forme, malgré quelques blessés, mais plus de peur que de mal.

Pour cette finale du 25 mai, le défi sera de haute envergure pour tout le monde qui aura envie de se rendre sur les lieux de la finale de cette coupe d’Europe de rugby pour l’édition 2014. Si un club français n’a jamais fait cet exploit, alors dites-vous bien que le moment du changement de cette tradition qui peut avoir une autre ouverture selon laquelle, faire un doublé pour une coupe d’Europe. Pour toute réussite, il vous faut notamment un travail de dur labeur. Espérons que les dieux du rugby seront du côté des toulonnais, même si les Londoniens seront aussi sur la piste d’une coupe qui n’est pas encore entrée dans leur palmarès. L’on devrait être sûr que la rencontre sera comme une pilule qui est difficile à avaler.

NE MANQUEZ PAS LA FINALE DE LA COUPE D’EUROPE DE RUGBY ! CLIQUEZ ICI ET ABONNEZ-VOUS MAINTENANT !

Laisser un commentaire